Communication à Niort

Dans le cadre du Carrefour média jeunesse de Niort (du 17 au 20 novembre), le Syndicat national de l’édition lance un concours destiné au grand public. Les participants doivent concevoir une nouvelle œuvre (vidéogramme, pièce de théâtre, bande dessinée, chanson) à partir de l’adaptation d’un livre pour la jeunesse. Le gagnant recevra une somme de 30 000 francs. Par ailleurs, un autre grand concours récompensera le meilleur nouveau logiciel éducatif. Les candidats (particuliers, entreprises ou associations) doivent proposer un ou plusieurs produits (déjà créés, prototypes ou projets de recherche et développement) ainsi qu’un projet d’entreprise pour commercialiser ces produits. Le gagnant recevra une entreprise, dotée de 100 000 francs de capital, créée pour lui permettre d’exploiter ses idées. Il bénéficiera d’un local équipé, mis à sa disposition par la ville de Niort pendant un an, d’un équipement micro-informatique, d’une formation à la création d’entreprise et de conseils juridiques et financiers. Les dossiers de participation et les règlements peuvent être retirés à Carrefour média jeunesse de Niort, Hôtel de Ville, 79022 Niort. Tél. : 49 79 00 34. Clôture des concours le 4 novembre.

Canal Infos, TV d’infos

L’AFP (Agence. France presse) et Communication-Développement la filiale câble de la Caisse des dépôts viennent de signer Un protocole d’accord pour le lancement, le 1e décembre, de Canal Infos. Il s’agit d’une chaîne de télévision qui proposera, 18 heures par jour, des informations vidéographiques. Synthèse de l’actualité, développements, dernières nouvelles et magazines spécialisés, tel sera le menu quotidien de Canal Infos. La nouvelle chaîne, diffusée par satellite, « utilisera les ressources technologiques les plus avancées de la transmission numérique ».

Negulesco et le 7e art

Quelle vie riche en événements que celle de Jean Negulesco. D’abord peintre, puis danseur, enfin cinéaste (« Comment épouser un millionnaire »), cet homme se raconte au travers des autres. De Modigliani à Marilyn Monroe en passant par Garbo, Negulesco n’a oublié aucune des grandes rencontres de son existence. Il omet peut-être un peu de parler de lui, mais qu’importe, les pages de son livre nous offrent le rêve et le charme hollywoodiens. Les cinéphiles ne seront pas oubliés. A grand renfort d’anecdotes, Jean Negulesco nous propose une histoire, la sienne, avec pour toile de fond celle du 7e art. Suivez le guide. « Un flâneur à Hollywood » par Jean Negulesco, Presses de la Cité, 160 francs.

De Paris à Hollywood

Hollywood
Un livre su-per-be ! Dominique Lebrun évoque tous les Français qui ont travaillé pour le cinéma made in USA. Toutes catégories confondues, ils ont toujours été nombreux à s’exporter outre-Atlantique. C’est véritablement d’Histoire avec un grand H dont il s’agit. Des balbutiements du cinéma à Christophe Lambert en passant par Charles Boyer, personne n’a échappé au regard attentif et à la plume de Dominique Lebrun. Pour le plaisir, et le souvenir. « Paris Hollywood » par Dominique Lebrun, Hazan.

Nouveau scope Sony

camescope sonyLe magnétoscope SLV-201F de Sony associe des fonctions de lecture et d’enregistrement classiques à des fonctions de montage de cassettes 8 mm. La touche « Edit » minimise la détérioration de l’image pendant le’ montage et la fonction « montage synchronisé » permet de réaliser des raccords nets entre les différentes scènes filmées. Cet appareil de salon très sophistiqué comprend une télécommande à infrarouge, opérationnelle jusqu’à sept mètres de distance. Le système de programmation permet d’enregistrer jusqu’à huit émissions, et la programmation. peut se faire sur un an. La batterie de secours constitue une sécurité en cas de panne de secteur et prend immédiatement le relais. Prix public conseillé : 5 490 francs.

Ciné 50

Avec érudition et précision, Jean-Charles Sabria a accompli un travail de bénédictin en dressant ce catalogue exhaustif des films français des années 50, qui comble judicieusement une lacune de l’édition. Nul n’avait encore exploré méthodiquement cette décennie malaimée, coincée entre l’âge d’or des grands dialoguistes et l’explosion novatrice de la Nouvelle Vague, et dont les productions risquent de tomber dans l’oubli parce que les TV n’osent pas passer de films en noir et blanc. Ce luxueux volume, publié sous l’égide du Centre Pompidou, n’en sera que plus précieux pour les cinéphiles. Il est aussi agréable pour tous grâce à une illustration très abondante et de grande qualité. On le parcourt, on le consulte, on le feuillette comme un dictionnaire fascinant, qui donne envie de découvrir, de réhabiliter ces si méconnues années 50. « Cinéma français – Les années 50 » par Jean-Charles Sabria, Economica/Centre Pompidou, 420 francs.

Lecture: Hahnel, c'est le pied

société HahnelLa société Hahnel présente deux nouveaux modèles de trépieds, le 901 (hauteur maximale 1,90 m) et le 604 (hauteur maximale 1,40 m) maniables et stables. Accessoire idéal pour le caméscope, le trépied évite toute « image bougée ». En photo, il permet de mieux préparer les prises de vue en intérieur comme en extérieur. Ces modèles sont distribués par Sicoph, 38, rue Eugène-Oudine, 75013 Paris.

Les chiffres du mois

• 45% C’est le nombre d’abonnés à Canal + possédant un magnétoscope.
• 2 000 000. C’est le nombre de foyers français regardant le Top 50 sur Canal + le samedi.
• 5 %. C’est le nombre de spectateurs français qui achètent des friandises lorsqu’ils vont au cinéma.
• 5 000 000. C’est le nombre d’esquimaux engloutis chaque année en France dans les salles de cinéma.
• 104. C’est le nombre de minutes ‘qu’un Français passe chaque jour devant son poste de télévision.
• 19000. C’est le nombre de cassettes du Bébête show vendues lors des trois premières semaines de sa sortie en vidéo. • 25000. C’est le nombre des vidéoclubs américains (ils ne sont que 2 000 en France).
• 25%. C’est le taux de Français, possédant un magnétoscope, qui louent ou achètent des films en vidéo.

Le Golf Drouot renaît

Golf DrouotAprès sept ans de silence, le Golf Drouot, avec l’appui de Kanterbrau, a rouvert ses portes le 28 septembre. C’est, dorénavant, le Bus Palladium qui accueille tous les mercredis le célèbre temple du rock, dont la marraine est la comédienne Béatrice Dalle et le parrain, le couturier Jean-Paul Gaultier. Créé par Henri Leproux, le Golf Drouot est devenu dans les années soixante l’endroit de prédilection de tous les fans de musique. Grâce au fameux Tremplin, les rockers y ont vu débuter Johnny Hallyday et Eddy Mitchell. Nombreux sont ceux qui cm fait leurs premières armes au Golf : de Chamfort à Polnareff en passant par et Jonasz, mais aussi Balavoine, Sheila, Christophe, Sylvie Vartan, Antoine et les groupes Trust. Martin Circus et Téléphone. Jusqu’à sa fermeture en 1981, le Golf a eu de deux millions de visiteurs et le Tremplin a une chance à Plus De 6 000 groupes ou chanteurs. Henri Leproux renoue avec la grande tradition du Golf Drouot et donne, ainsi, la possibilité a de jeunes artistes de connaître leur musique. Pour tous renseignements sur le Tremplin, tapez 3615 code KMC, ou écrivez et envoyez une cassette au bureau du Golf Drouot Kanterbrau, 27, rue des Poissonniers, 92200 Neuilly-sur-Seine.

Proserpine conquiert la musique

musique
Dans le cadre de sa politique de diversification, Proserpine développe une collection de cassettes musicales. Après « Brel, dix ans après », « Sardou au Palais des Congrès », « Queen, live à Toronto », « Jonathan Livingston le goéland » et « Absolute beginners », Proserpine enrichit la collection Vidéo Hits avec « Charles Aznavour au Palais des Congrès ». Pendant quarante jours, le Palais des Congrès a affiché complet pour ce superbe spectacle, composé de vingt-neuf chansons. Réalisé par Gérard Van Der Gucht, le récital d’Aznavour est disponible dans son intégralité en hifi stéréo. D’autre part, Proserpine sort la comédie musicale de Serge Lama sur Napoléon. Le chanteur a profité de sa tournée eh Amérique du Nord pour confier aux Américains le tournage de son spectacle. Napoléon-Lama est une fresque musicale en, dix-sept tableaux et vingt-cinq chansons. Entouré de vingt comédiens, dont Christine Delaroche dans le rôle de Joséphine, Serge Lama fait revivre les campagnes napoléoniennes et la vie amoureuse de l’immortel petit caporal.

Jackson is good

Polygram Music Vidéo propose, avec « Michael Jackson… the legend continues », la vidéographie complète du chanteur le plus célèbre dans le monde. La cassette débute avec le petit Michael des Jackson Five et se termine par la tournée de 1988. Au cours du film, des personnalités telles que Katharine Hepburn, Quincy Jones, Cyndi Lauper, Sophia Loren, Gene Kelly et Elizabeth Taylor parlent de ce chanteur-danseur hors du commun qui a conquis le monde entier. C’est un document à découvrir pour tous les inconditionnels de « Thriller » et de « Bad ». Par ailleurs, Polygram sort « Barbara au Châtelet », « Les adieux de Jacques Brel à l’Olympia », « Prince live », « INXS, kick the vidéo flick », « Tant qu’il y aura des filles, vol. 2 », « Les clips de Vanessa Paradis », « Metallica, Cliff en Allemagne », « Les clips d’Elli Medeirps » et « Europe in America ».

Le bon ticket

groupe AccorLe groupe Accor organise, jusqu’en décembre, un concours vidéo international : les Sésames. Ce concours implique toutes les écoles audiovisuelles des douze pays (France, RFA, Grande-Bretagne, Italie, Espagne, Portugal, États-Unis, Mexique, Argentine, Brésil, Suède et Belgique) où les titres de service Accor sont présents. Les écoles concernées proposeront, à la fin de l’année, un film d’une durée de deux minutes devant un jury composé de professionnels (réalisateurs et journalistes) sur l’activité de Ticket Restaurant en France, son implantation et son utilisation. Les trois meilleurs programmes sélectionnés recevront une dotation (grand prix, meilleure image, meilleur scénario). Pour tous renseignements : Ticket Restaurant, 62, avenue de Saxe, 75738 Paris Cedex 15. Tél. : 45 67 5588.

Fun au Zénith

Après l’événement « Fun Odyssey au Zénith 87 » avec 12 000 spectateurs, Alpa récidive et organise les 6, 7 et 8 octobre une nouvelle grande manifestation sur les sports de glisse. Les amateurs de sensations fortes pourront voir cinq spectacles non stop (« The white spirit », « Canon surf 2 », « Mister Goodfun », « Big bosses .» et « Subculture ») de 18 h 30 à 23 h 30. Renseignements : Alpa, 18, rue Pasteur, 94800 Villejuif.

La TVA à 18,6 %

En préparant le budget 89, Pierre Bérégovoy, ministre des Finances, vient de décider une baisse de la TVA (actuellement à 33,33 0/a) sur le matériel hifi et sur les vidéocassettes. Cette mesure devrait donner un coup de fouet au marché de la vidéo et satisfaire, partiellement, les revendications des professionnels qui réclament, depuis des années, un alignement de la vidéo sur le cinéma (taxé à 7 %). Il est vrai que la baisse de la TVA sur le disque a fait ses preuves. Après une réduction du taux à 18,6 o/o, les ventes de disques sur les six premiers mois de 1988 ont été en hausse de 30 % par rapport aux six premiers mois de 87. Affaire à suivre pour la vidéo.

Baladeur vidéo

Sony avait annoncé, il y a trois mois, le lancement d’un baladeur vidéo comprenant un téléviseur à cristaux liquides et un magnétoscope 8 mm. Contre-offensive de Matsushita qui commercialisera en octobre, sous la marque Panasonic, le même type d’appareil, doté d’une mi-ni-caméra fixée autour de la tête. Le Maclord, puisque tel est son nom, sera tout d’abord vendu au Japon pour 2 200 dollars. La mode est au portable.

Étonnant, non ?

Vidéo Dem présente l’enregistrement du dernier spectacle parisien de Pierre Desproges, réalisé au Théâtre Grévin en décembre 1986. Savoureux, cruel„ caustique, Pierre Desproges, trop vite disparu, est de ceux qui séduisent et offusquent à la fois. Cette cassette montre, en treize sketches, tout le talent du comique français à l’humour décapant. Un véritable régal… Prix public : 149 francs.

Filmer les mains libres

Cam Support est la nouvelle épaulière qu’attendaient tous les utilisateurs de caméscopes. Par sa légèreté, Cam Support élimine la fatigue dans les bras, lors des prises de vues. Un système particulièrement étudié permet un ajustement précis à toutes les morphologies. L’emploi d’une courroie réglable empêche l’appareil de glisser de l’épaule. Cam Support, conçu pour une plus grande liberté de mouvement, assure aux cameramen des résultats dignes des professionnels. En vente dans les réseaux Fnac, Auchan, Boulanger, Enseignes Phox et les départements photo-vidéo des grandes surfaces.

La télécommande intelligente régit tout un système A/V

telecommandeComme son nom le suggère, elle peut enregistrer jusqu’à 15 autres télécommandes séparées pour activer un système audio visuel complet. C’est un nombre adéquat dans la plupart des cas, suffisant pour les télécommandes les plus fréquemment utilisées, comme celles du téléviseur, d’un lecteur CD et d’un autre appareil. La programmation de la télécommande intelligente est rapide et facile. Régler simplement le commutateur « Learn » de la télécommande Mitsubishi sur la position ON et placer les deux télécommandes tête à tête. Une pression sur une touche de l’autre télécommande (secondaire) fait s’enregistrer instantanément cette commande sur la télécommande intelligente (principale). C’est aussi simple que cela. 15 commandes différentes étant disponibles avec lesquelles jouer, la télécommande intelligente peut être programmée pour mettre le téléviseur sous tension et hors circuit ou modifier le volume, sélectionner sa piste préférée sur un CD pour l’écouter, etc…

Large gamme de fonctions d’accès aux bandes disponible

Mitsubishi offre également une large gamme de fonctions d’accès aux bandes -vidéo existant dans le marché, une pour presque chaque type de bande. En plus des méthodes de recherche d’index et rapide normales, ces fonctions offrent également une recherche de durée pratique pour les bandes louées ou achetées pour lesquelles la plupart des systèmes de recherche ordinaires sont invalides.

Recherche par saut

Alors qu’elle fait défiler une bande à toute vitesse en avance, la recherche par saut ralentit à la vitesse normale lorsqu’un index est détecté et elle montre 5 brèves secondes de chaque scène. Aussitôt que le point désiré est atteint, la reproduction peut être reprise en appuyant sur la touche de lecture.

Recherche d’index

Des repères d’index sont automatiquement enregistrés lorsque la touche d’enregistrement est enfoncée et ils peuvent être insérés manuellement pour marquer le début d’un hombre presque illimité de programmes, de films ou même de vidéos de musique. Pendant la reproduction, jusqu’à 19 index peuvent être rapidement localisés, dans les deux sens, par télécommande.

Recherche de durée

La recherche de durée a été créée parce que les recherches d’index et d’adresse ne servent à rien avec les bandes vidéos de location ou les bandes empruntées. Cependant, si vous connaissez la longueur en minutes des programmes sur la bande, vous pouvez sélectionner la durée exacte, en heures, minutes et secondes et localiser précisément ce moment avec la recherche de durée.

Recherche à vitesse rapide

Le système de recherche à deux vitesses permet une augmentation spectaculaire des vitesses de recherche bidirectionnelle, simplement en maintenant enfoncées les touches de recherche FF et REW pendant environ une seconde.

Avance rapide/rembobinage (FF/REW) à grande vitesse

La technologie numérique a augmenté la vitesse des recherches de durée, d’index et par saut dans les deux sens d’avance rapide et de rembobinage sans diminuer leur haute précision. Sur ces magnétoscopes, les recherches sont effectuées à une vitesse remarquable de 70 fois celle de la lecture normale.