NiYHDe l'info en exclusivité par NiYH.

0 Imagine John Lennon

Fabienne to Lectures  

Imagine John LennonIl avait osé dire, au hasard de l’ironie, «Je pense qu’il faut avoir un gourou et le supprimer après». John Lennon a été assassiné le 8 décembre 1980. Malgré maintes calomnies emphatiques publiées à son sujet, le mythe reste intact : mère Yoko veille jalousement sur les archives pour mieux embaumer l’image du Beatle. Alliage de documents et d’interviews puisés au fond des souvenirs, « Imagine John Lennon » (qui manque singulièrement d’imagination !) semble vouloir rétablir une certaine vérité. Cynthia (sa première femme) et leur fils Julian témoignent furtivement entre deux chansons, Yoko prône les valeurs de son cher disparu, tandis que quelques rares extraits inédits se battent en duel. Le résultat final se résumé en un amas frustrant, longuet et décousu, d’images élogieuses et superficielles. Le personnage pacifiste, excentrique et intello qu’on espérait retrouver, est absent de ce film qui s’active pourtant à l’immortaliser ! Seul le vague portrait d’un chanteur de rock hippy subsiste. On le regrette…

Les chiens de pailleLes chiens de paille

Petit prof de maths timide engoncé dans ses principes, David quitte les turpitudes des grandes villes pour la sérénité des Cornouailles. Sa pulpeuse épouse attise rapidement les ardeurs des prolos du coin, qui, haineux et médisants, déversent peu à peu leur agressivité sur le pauvre couple. Un viol sordide sera le premier acte d’une dégénérescence vers l’hystérie bestiale et gratuite. Contraint de protéger sa propre existence, David basculerai dans la violence comme ses tortionnaires… Chef-d’œuvre de barbarie et d’amoralité, «Les chiens de paille» captive par sa progression oppressantes vers l’incontrôlable, à savoir la folie des autres. Peckinpah se délecte à décortiquer les impulsions et (‘instinct d’autodéfense de ses victimes au sein d’un univers pesant qui les poussera à inhiber leur bon sens. Hoffman se surpasse en intello persécuté. Un monument dramatique, indispensable à toute vidéothèque.

Leave a comment