NiYHDe l'info en exclusivité par NiYH.

0 Entre onze heures et minuit

Fabienne to Lectures  

Entre onze heures et minuitAssocié aux Fiches de Monsieur Cinéma, Virgin propose une nouvelle collection de classiques dont il faut souligner l’élégante présentation (très classe, la maquette !) enrichie de nombreux éléments d’informations, tant sur la jaquette qu’à l’intérieur du boîtier, où se trouve un fac-similé de la fiche consacrée au film. Plus de temps gaspillé en recherches pour retrouver le générique. En outre, chaque cassette commence par un court métrage récent inédit, ici le très amusant «VO» de Christophe Delmas, avec Jean-Pierre Kalfon. Quant au film d’Henri Decoin, quel petit joyau ! Non seulement il y a la présence de Jouvet, à mi-chemin entre «Copie conforme» et «Quai des Orfèvres», dans le rôle d’un flic qui enquête sur le meurtre d’un gangster qui était, ô surprise, son parfait sosie. Mais aussi les dialogues de Jeanson, percutants, et la mise en scène d’Henri Decoin, qu’il faut absolument redécouvrir. Elle est constamment inventive, rythmée, fluide, bourrée de trouvailles dans les cadrages et dans le montage évitant les clichés et les caricatures, avec une noirceur qui rappelle Clouzot, mais sans sa cruauté parfois morbide. Un excellent polar où on ne s’ennuie pas une seconde.

Crocodile dundee 2

Il est de retour et c’est Paul Hogan lui-même qui a écrit le scénario. Crocodile Dundee est heureux à New York comme un caïman dans l’eau. Il partage désormais la vie de la jeune et jolie journaliste Sue. Mais Sue est enlevée par un gros trafiquant de drogue, parce qu’elle détient des documents compromettants pour lui. Il n’en faut pas plus à Crocodile Dundee, qui s’attaque aux truands réfugiés dans le bush australien…Crocodile dundee 2 Tout a été dit dans le premier film qui était plus orienté vers la comédie satirique. Le premier contact de l’homme des contrées sauvages avec la civilisation et la jungle des villes permettait une fable très actuelle et assez drôle. Là, on peut remplacer Paul Hogan par Eddie Murphy ou Charles Bronson, rien ne change. On est dans un thriller musclé et sans surprise. Restent quelques rares gags (Crocodile Dundee pêchant à l’explosif dans le port de New York) et des scènes d’action rondement filmées.

Leave a comment