Ero 88, fête du plaisir et concours de clips

Pour sa cinquième édition, le Festival de l’érotisme se tiendra du 4 au 13 novembre à l’Espace Austerlitz à Paris. Plus de 46 000 visiteurs avaient été attirés, en 1986, par cette manifestation unique en son genre en Europe. Ce festival a pour but de promouvoir et de faire connaître l’ensemble des activités liées à -Dtisme. Que ce soient le théâtre, la vidéo, la photographie, la littérature, fa bande dessinée ou la danse, tous les moyens d’expression seront réunis dans cette grande enceinte du plaisir. En effet, 4 000 mètres carrés de charme de séduction seront offerts aux plus de dix-huit ans (cette manifestation est interdite aux mineurs pour des raisons juridiques).
Ero 88 s’est octroyé cette année, une marraine exceptionnelle en la personne de la Cicciolina. A l’origine, le festival présentait essentiellement des œuvres d’art. Puis, ce salon a ouvert ses portes à d’autres disciplines, tout en privilégiant l’originalité et la qualité des programmes proposés. Les organisateurs de la manifestation ont donné une connotation plus « populaire » à cette célébration des fantasmes. Chaque exposant choisit sa propre définition de l’érotisme. Toutes les œuvres, par leur manière de représenter la tendresse, l’amour, le désir et la sensualité, provoquent des réactions extrêmement variées. Quatre scènes, spécialement aménagées pour l’occasion, accueilleront des spectacles de danse. Le théâtre sera également de la fête grâce à la participation des cinq théâtres érotiques de Paris. Sont prévus également des expositions de photos et d’affiches, un bar privé « made in Canada » avec des strip-teases improvisés, des séances de photo sur le nu, organisées par des professionnels, et des défilés de mannequins. Dans une ambiance chaleureuse et conviviale, visiteurs et exposants partageront leur même passion pour l’érotisme. Le festival est, avant tout, la fête du charme et de la gaieté. De nombreuses surprises attendent les festivaliers, car c’est aussi la fête de l’inattendu ! Vidéo 7 s’associe étroitement à cette manifestation en organisant avec Ero 88 un concours de vidéoclips érotiques. Chaque programme, d’une durée de trois minutes maximum, laisse libre cours à la créativité, l’esthétique, la plastique et à l’art lui-même. Chaque clip doit faire appel à l’imagination de chacun. Les courts métrages doivent développer le côté charme d’une situation. Ils ne doivent jamais choquer, mais toujours surprendre.
VHS
Les cassettes standards VHS et 8 mm doivent être adressées avant le 24 octobre à Concours Ero 88, Vidéo 7, 23-25, rue de Berri, 75008 Paris, où une présélection sera effectuée. Les trois meilleurs vidéoclips recevront les trophées d’or, d’argent et de bronze pendant le festival et auront la chance d’être diffusés sur M6. A vos caméscopes…

Transférer toutes les cassettes vidéo sur DVD ou clé USB

Grâce à l’innovation technologique, nous vivons actuellement dans un monde numérique où toutes les images, les vidéos ainsi que les supports audio-visuels sont numérisés. Par le biais de cette technologie, il est actuellement même possible de faire une numérisation de nos anciennes vidéos qui résident dans les vieilles cassettes vidéo.
SVHS
Le transfert de vidéo en numérique est d’abord une méthode technique qui permet de faire une conversion des cassettes vidéo, dont les VHS, SVHS, VHS-C, et aussi les MiniDV, …. pour un format numérique et révolutionnaire.
Le fait de numeriser une cassette en DVD est essentiellement utile afin de pouvoir protéger nos enregistrements du vieillissement car les cassettes ont vraiment du mal à faire face avec le temps ainsi qu’à la poussière. Ces risques peuvent aboutir à une perte sur la qualité sonore et vidéo du film lui-même, dont l’instabilité des images ainsi que des parasites sur la sonorité. Avec la numérisation de la cassette vidéo, on peut bien mettre fin aux problèmes des bandes emmêlées ou froissées ainsi que la corvée de toujours réparer les cassettes cassées. On peut dire que les avantages de faire la transformation des k7 vidéos sont importants.
Pour le traitement, le transfert de la cassette vidéo sur un support DVD peut se faire pour les films familiaux, les événements marquant, le cinéma, les enregistrements télévisés et pourquoi pas pour les séquences commerciaux. Les différents formats sont possibles à transférer grâce à des logiciels spécialisés ou bien chez les professionnels du transfert numérique.
cassette et bobines video
Pour ce qui est des résultats, chacun aura droit à imposer des exigences sur la vidéo voulue car ils auront le choix entre le transfert direct, le transfert professionnel standard, une qualité haute performance ainsi que des formats de transfert professionnel. En bref, ce choix dépendra de la raison pour laquelle la vidéo sera ensuite utilisée et selon aussi la possibilité du client ou bien de celui qui vas le traiter.
Il n’est plus alors question de jeter ou bien de classer définitivement nos vieilles cassettes vidéos à l’écart de nos collections vidéos car il existe maintenant des méthodes pour les garder ainsi que de profiter de tous son contenue. On peut actuellement visionner facilement nos anciennes cassettes sur un écran télé, sur ordinateur et sans avoir l’obligation de brancher les magnétoscopes ou bien des caméscopes analogiques compliqués à l’utilisation.
Il ne faut pas oublier de sortir tous les vieilles cassettes vidéos à la maison afin de les transférer sur un support DVD afin que nos enfants ainsi que la prochaine génération puissent aussi en profiter et les visionner aisément sans aucun problème.

Communication à Niort

Dans le cadre du Carrefour média jeunesse de Niort (du 17 au 20 novembre), le Syndicat national de l’édition lance un concours destiné au grand public. Les participants doivent concevoir une nouvelle œuvre (vidéogramme, pièce de théâtre, bande dessinée, chanson) à partir de l’adaptation d’un livre pour la jeunesse. Le gagnant recevra une somme de 30 000 francs. Par ailleurs, un autre grand concours récompensera le meilleur nouveau logiciel éducatif. Les candidats (particuliers, entreprises ou associations) doivent proposer un ou plusieurs produits (déjà créés, prototypes ou projets de recherche et développement) ainsi qu’un projet d’entreprise pour commercialiser ces produits. Le gagnant recevra une entreprise, dotée de 100 000 francs de capital, créée pour lui permettre d’exploiter ses idées. Il bénéficiera d’un local équipé, mis à sa disposition par la ville de Niort pendant un an, d’un équipement micro-informatique, d’une formation à la création d’entreprise et de conseils juridiques et financiers. Les dossiers de participation et les règlements peuvent être retirés à Carrefour média jeunesse de Niort, Hôtel de Ville, 79022 Niort. Tél. : 49 79 00 34. Clôture des concours le 4 novembre.

Canal Infos, TV d’infos

L’AFP (Agence. France presse) et Communication-Développement la filiale câble de la Caisse des dépôts viennent de signer Un protocole d’accord pour le lancement, le 1e décembre, de Canal Infos. Il s’agit d’une chaîne de télévision qui proposera, 18 heures par jour, des informations vidéographiques. Synthèse de l’actualité, développements, dernières nouvelles et magazines spécialisés, tel sera le menu quotidien de Canal Infos. La nouvelle chaîne, diffusée par satellite, « utilisera les ressources technologiques les plus avancées de la transmission numérique ».

Negulesco et le 7e art

Quelle vie riche en événements que celle de Jean Negulesco. D’abord peintre, puis danseur, enfin cinéaste (« Comment épouser un millionnaire »), cet homme se raconte au travers des autres. De Modigliani à Marilyn Monroe en passant par Garbo, Negulesco n’a oublié aucune des grandes rencontres de son existence. Il omet peut-être un peu de parler de lui, mais qu’importe, les pages de son livre nous offrent le rêve et le charme hollywoodiens. Les cinéphiles ne seront pas oubliés. A grand renfort d’anecdotes, Jean Negulesco nous propose une histoire, la sienne, avec pour toile de fond celle du 7e art. Suivez le guide. « Un flâneur à Hollywood » par Jean Negulesco, Presses de la Cité, 160 francs.

De Paris à Hollywood

Hollywood
Un livre su-per-be ! Dominique Lebrun évoque tous les Français qui ont travaillé pour le cinéma made in USA. Toutes catégories confondues, ils ont toujours été nombreux à s’exporter outre-Atlantique. C’est véritablement d’Histoire avec un grand H dont il s’agit. Des balbutiements du cinéma à Christophe Lambert en passant par Charles Boyer, personne n’a échappé au regard attentif et à la plume de Dominique Lebrun. Pour le plaisir, et le souvenir. « Paris Hollywood » par Dominique Lebrun, Hazan.